Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
ÉTAT CIVIL :
Nom et prénoms : Professeur BAKAYOKO-LY RAMATA
Date et lieu de naissance : 29 Juin 1955 à Abidjan (pays : Côte d’Ivoire)
Nationalité : Ivoirienne
ADRESSE EXACTE : 22 PB 612 ABIDJAN 22 (COTE D’IVOIRE)
Tél : (225) 22-48-39-25
Fax : (225) 20-21-46-46
E-mail : pblrama@yahoo.fr

DIPLÔMES UNIVERSITAIRES
• Baccalauréat
Série mathématiques et Sciences physiques option C Juin 1974
• Doctorat en Chirurgie Dentaire
Thèse soutenue à l’Université de Paris VII
Mention très Honorable 29 Mai 1980
• Doctorat en Sciences Odontologiques
Thèse soutenue à l’Université de Paris V
Mention très honorable Avril 1985
• Diplôme d’Agrégation en Odonto-Stomatologie
Section Pédodontie-Prévention (C.A.M.E.S) Novembre 1990
Diplôme de titularisation en Odonto-Stomatologie
Section Pédodontie-Prévention (C.A.M.E.S) Juillet 1994

EMPLOI, PROFESSION OU QUALITÉ :
Professeur Titulaire d’Université

FONCTIONS OCCUPÉES :
• Responsable du département d’Odonto-Stomatologie Pédiatrique : depuis 1985
• Chef du Service de Pédodontie – Prévention du Centre de Consultation et de Traitements
Odonto-Stomatologiques (CCTOS) – CHU de Cocody : depuis 1991
• Vice-Président de l’Université de Cocody, chargé de la Coordination des Enseignements,
de la Recherche, de la Vie Universitaire et de l’Insertion Professionnelle : 1996 à 2008
• Depuis 14 février 2012 : Présidente de l’Université FHB
• Directeur du Laboratoire de Santé Publique, Plantes Médicinales et Cardiologie : depuis 1998

DISTINCTIONS HONORIFIQUES :
1- Ivoiriennes
• Chevalier dans l’Ordre du Mérite de l’éducation Nationale de Côte d’Ivoire : 1999
• Commandeur de l’Ordre du Mérite de l’éducation Nationale de Côte d’Ivoire : 2007
2- Étrangères
• Chevalier dans l’Ordre du Mérite de l’éducation Nationale du Mali : 2006

Ajouté à tout cela, Madame le Ministre a été marraine de la promotion L3 2012-2013 (Département de Philosophie)
nous pouvons le constater sur cette image où elle était très heureuse de recevoir ce présent de la main de ses filleuls.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *